Bienvenue sur le site de votre commune

Fil Info : Le secrétariat de mairie sera fermé du 24 janvier au 04 février 2022   -   La balayeuse passera à Wahlbach le 25 ou 26/01/2022  

Cette posture Vigipirate adapte le dispositif en mettant l’accent sur la sécurité des événements de la Présidence Française de l’Union Européenne, des élections nationales (présidentielles et législatives au printemps 2021), des grands espaces de commerce, des lieux de rassemblement tels que les marchés de Noël et les lieux de culte mais aussi :

 

-          des bâtiments publics (services publics, locaux associatifs ou politiques, écoles et universités), avec une attention particulière sur les établissements de santé, médico-sociaux et sociaux, ainsi que la sécurité des sites de production, de stockage et de distribution des produits de santé, des centres de tests et des lieux de vaccination.

-          des dispositifs qui concourent à la gestion de la crise du COVID 19.

 

Dans le contexte de crise sanitaire la menace terroriste reste à un niveau élevé.

 

Menace terroriste

 

A ce jour, la menace terroriste demeure à un niveau élevé (avec sept attaques terroristes en 2020 et une en 2021). Sur le territoire national, la menace djihadiste se matérialise principalement par des tendances de passage à l’acte d’individus inspirés notamment par l’EI et se manifeste par :

 

-          une cristallisation des divers courants islamistes sur la question du blasphème ;

-          un phénomène d’autonomisation d’individus inconnus des services de renseignements et sans affiliation précise à un groupe terroriste.

 

Ces individus nourrissent le caractère imprévisible de la menace.

 

Dans ce contexte général, plusieurs cibles apparaissent prioritaires parmi lesquelles : les représentants de l’autorité publique, les grands rassemblements festifs, les sites symboliques, les lieux publics très fréquentés ou les établissements situés au cœur du fonctionnement de notre société (école,

hôpitaux, etc.).

 

En marge de la menace représentée par l’islamisme radical, des mouvements contestataires de type ultra droite ou ultra gauche sont susceptibles d’instrumentaliser de possibles tensions sociopolitiques. Ainsi, le risque d’infiltration de manifestations ou de pénétrations dans des bâtiments publics afin d’y perpétrer des violences est prégnant.

 

Menace cyber

 

Au cours des années 2020 et 2021, les attaques par rançongiciel, menées par des groupes cybercriminels, ont fortement augmenté. Elles touchent autant les organisations publiques (collectivités locales, établissements de santé, etc.) que les entreprises privées (énergie, santé, aéronautique, etc.).

 

L’épidémie de COVID-19 a donné lieu à une recrudescence de ce type d’attaques, notamment par le biais de courriels sur le thème de la crise sanitaire, proposant des liens ou des pièces jointes malveillantes.

Face à cette menace persistante et grandissante, l'ANSSI a sorti un guide en septembre 2020 : « Attaques par rançongiciels, tous concernés. Comment les anticiper et réagir en cas d’incident ? »

 

Pour le secteur de la santé, le CERT Santé met à disposition sur son site des informations concernant les risques et menaces cyber. Il accompagne les établissements de santé et structures médico-sociales dans le cadre de la réponse aux incidents de sécurité des systèmes d’information (SSI): https://esante.gouv.fr/securite/cert-sante

Les administrations et les opérateurs sont invités à faire preuve d’une vigilance constante sur leurs systèmes d’information, et en particulier sur les SI liés à la gestion de la crise COVID-19.

 

A ce titre, la viabilité des sauvegardes est primordiale. Les éléments nécessaires à la restauration des environnements et des données doivent ainsi être sanctuarisés en priorité (segmentation réseau, revue des comptes nécessaires aux opérations, revue des droits associés, etc.).

  

Adaptations de la posture

 

Il est demandé aux organismes publics ou privés relevant du champ de compétences des ministères sociaux de poursuivre la mise en œuvre des mesures figurant en PJ, tout en tenant compte des dispositions législatives en vigueur.

 

Pour les PRPDE aucune nouvelle mesure relative à l’eau potable n’est activée. Néanmoins  au vu de la recrudescence des attaques par rançongiciels en 2020 et 2021 nous vous invitons à observer une vigilance constante sur les systèmes d’information utiles à la production d’eau potable et d’appliquer les « mesures barrières » en cybersécurité (sensibilisation des utilisateurs, sauvegarde régulière des données, appliquer les mise à jour de sécurité, utilisation de mot de passe unique et solides…). 

 

Juliette MOUQUET-FAYE
Délégation Territoriale Haut-Rhin
Santé et Environnement

Responsable Cellule Eau

Tél : 03.69.49.30.50
grand-est.ars.sante.fr


Retour à la liste des actualités